« Crèche de Noël : l’indignation factice du député Rassemblement National Louis ALIOT. Le secrétaire général du Mouvement radical du Pays catalan communique :

 

« Louis ALIOT, député du Rassemblement National (RN), fait mine dans un communiqué de presse de s’indigner des écrits de Jean-Paul ALDUY sur sa page Facebook.

Ce dernier, s’interroge sur l’opportunité d’installer dans le patio de l’hôtel de Ville de Perpignan, une crèche durant les festivités de Noël.

Il faut rappeler que ce bâtiment, siège de la gouvernance municipale, reçoit également le public, tous les publics. Rien d’agressif et de sentencieux dans la page de l’ancien maire, sinon de signifier que cette installation sous la devise de notre République pouvait parfaitement figurer dans un autre lieu.

La réglementation l’autorise d’ailleurs : « Dans les autres emplacements publics, compte tenu du caractère festif des installations liées aux fêtes de fin d’année, l’installation d’une crèche de Noël est légale, sauf si elle constitue un acte de prosélytisme ou de revendication d’une opinion religieuse. »

Il s’agit tout simplement de rappeler le principe de neutralité dans les bâtiments publics telle que définie dans l’article 28 de la loi du 9 décembre 1905. C’est ainsi, contrairement aux propos de M. ALIOT, que l’on se préserve d’affrontements stériles et dangereux.

On le constate donc, la République permet une grande liberté quant à la visibilité et l’installation de crèches. Pourquoi dans ces conditions vouloir la disposer dans l’espace commun le plus emblématique et consensuel de la cité et mettre à mal nos principes de laïcité ? ».

 

Jean Michel HENRIC, Secrétaire général du Mouvement Radical des P-O