Louis Aliot, député de la 2e circonscription des P-O, vient de saisir le maire de Perpignan à propos de la situation des agents de l’Office Public de l’Habitat (OPH) Perpignan-Méditerranée…
« Perpignan, le Mercredi 9 avril 2020

Objet : Situation des agents de l’OPH Perpignan-Méditerranée

Monsieur le Maire,
Monsieur le Président de la Communauté urbaine de Perpignan,

En raison de l’épidémie du Covid-19, une grande majorité de fonctionnaires, agents publics ou salariés du privé sont arrêtés et ne peuvent réoccuper leurs postes de travail en raison des précautions prises face au danger de cette pandémie.

Je m’interroge cependant sur la reprise d’activités de certains salariés de l’OPH Perpignan-Méditerranée qui semblent mobilisés sur des missions que d’aucun, en cette période, jugeront dangereuses et inadaptées. L’OPH 66 ne semble pas prendre les mêmes risques avec son personnel.
Je ne parle évidemment pas des interventions urgentes.

J’ai même entendu un responsable de la communauté gitane, dans un reportage télévisé récent, affirmer que vous auriez proposé à certaines personnes du quartier Saint-Jacques, des relogements dans d’autres secteurs de la ville ? En plein confinement ? Qu’en est-il ?

Pourrais-je avoir l’état des salariés de l’OPH mobilisés durant cette période, avec leur feuille de mission et les mesures de sécurité prises pour les protéger ?
Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire et Président, l’expression de mes sentiments distingués ».

 

Louis Aliot

Député des P-O

Conseiller municipal et communautaire de Perpignan