Un tract diffusé par le syndicat Force Ouvrière (FO) de la Ville de Perpignan…

 

« FORCE OUVRIÈRE  ne décolère pas après la dernière allocution télévisée d’Emmanuel Macron et notamment par un décret par ordonnance du 15 avril (Ordonnance n° 2020-430 du 15 avril 2020 relative à la prise de jours de réduction du temps de travail ou de congés dans la fonction publique de l’Etat et la fonction publique territoriale au titre de la période d’urgence sanitaire) « pour ponctionner 5 jours de congé et 5 jours de RTT au titre de la période d’urgence sanitaire ».

Une décision inacceptable pour FO qui réclame le retrait immédiat de cette ordonnance. « Plutôt que d’utiliser l’état d’urgence pour amputer les droits de salariés, le gouvernement devrait s’occuper de fournir les masques homologués et les tests de dépistage pour tous ».

Si le rôle des agents public n’est plus à démontrer dans cette crise, publier un décret par ordonnance le 15 avril pour ponctionner 5 jours de congé et 5 jours de RTT au titre de la période d’urgence sanitaire est un mépris pour l’ensemble des personnels ! Cette décision est scandaleuse, inacceptable, indécente ! FO exige le retrait immédiat de cette ordonnance ! FO ne peut que déplorer une telle attitude du gouvernement quand le président semblait reconnaître lundi dernier l’engagement des fonctionnaires et la décision de rouvrir les écoles et les établissements scolaires coûte que coûte qui n’a qu’un seul but : libérer les parents salariés pour qu’ils retournent travailler, peu importe le coût humain.

Pour FO  La santé avant l’économie ! »