Conseil municipal de ce jeudi 19 septembre 2013 : la Question écrite de Clotilde Ripoull, conseillère municipale centriste d’Opposition communique :


« Dans la nuit de jeudi à vendredi, dix véhicules appartenant à d’honnêtes citoyens ont été incendiés. Ces faits sont inadmissibles et ils exigent une réaction rapide.

Ces exactions montrent d’évidence que la police nationale n’a pas les moyens d’effectuer pleinement ses missions. Or, bien que Perpignan soit pour partie en Zone de sécurité prioritare,  le ministère de l’Intérieur ne renforcera pas de manière significative les effectifs de la police.

Il y a plus d’un an, mes interventions dans la presse nationale (Le Point, L’Express) avaient conduit à embaucher 12 policiers municipaux. C’était une avancée, mais elle était insuffisante. Il faudrait au minimum 1 policier municipal sur le terrain pour 1000 habitants.

Je demande qu’on soumette au Conseil Municipal de Perpignan l’embauche de 30 nouveaux policiers d’ici la fin de l’année. Ainsi, la « Municipale » pourra intervenir 24h/24h. Elle sera au service de nos concitoyens, dans tous les quartiers« .