Suite à la prise d’un arrêté du maire LR (Les Républicains) de Perpignan, Jean-Marc PUJOL,  lui retirant ses délégations au conseil municipal, Olivier AMIEL, adjoint au maire, conseiller communautaire (Perpignan Méditerranée Métropole), a tenu une conférence de presse, ce jeudi 9 mai 2019 en matinée

L’adjoint au maire s’est dit « choqué qu’un maire membre du parti « Les Républicains » (LR) puisse sanctionner pour des raisons politiques un élu et cadre local de la même formation. Les instances nationales ont été prévenues de la situation ».

Cette décision fait suite à l’annonce le 18 avril du souhait d’Olivier AMIEL d’être candidat aux élections municipales de Perpignan en 2020.

L’élu confirme sa volonté de se présenter et souhaite continuer « à défendre la ligne politique claire du parti LR et de son président Laurent WAUQUIEZ refusant toute alliance contre-nature ».

Il a rappelé avoir oeuvré en 2017 « à l’expression d’un soutien clair en faveur des candidats LR aux élections législatives et sénatoriales, contrairement à certains qui laissaient un flou s’installer vis-à-vis de candidats En Marche qui siégeaient au conseil municipal de Perpignan… ».

Ne comprenant pas ce qu’on peut lui reprocher dans ses fonctions d’élu municipal chargé du renouvellement urbain, de la politique de la ville et du logement, il sera présent au Conseil municipal du 22 mai au cours duquel le maire souhaite faire voter son retrait de poste d’adjoint.

A suivre.