Communiqué de presse du Collectif franco-algérien’66 :

 

« Après des années de chape de plomb, la jeunesse algérienne s’est réveillée. Cette jeunesse qui pour beaucoup d’entre elle n’a connu qu’un seul système politique, qu’un seul régime celui du clan de BOUTEFLIKA. La jeunesse algérienne aujourd’hui ne veut plus d’un système corrompu qui propose à son peuple que désespoir et chômage de masse.
Notre peuple aspire à prendre le pouvoir pour vivre dignement des richesses multiples qu’offre notre pays.
En vingt ans, ce système n a permit que corruption et enrichissement d’une caste dirigeante au détriment d une masse de la population qui survit chaque jour et parfois risque sa vie pour espérer un monde meilleur de l’autre côté de la rive méditerranéenne.
Ce pouvoir doit dégager, BOUTEFLIKA doit partir et une véritable élection doit avoir lieu.
Le pouvoir cherche aujourd’hui à gagner du temps, prolongeant le mandat d’un président moribond.
Nous, jeunes algériens nous ne sommes pas dupes des manipulations de ce pouvoir. Ce recul symbolique doit maintenant laisser place à un véritable changement démocratique qui doit intervenir le plus rapidement possible.

Nous resterons mobilisés et poursuivrons nos rassemblements tant que ce système mafieux ne cédera pas sa place.

Retrouvons nous mercredi 13 mars à 18h place République à Perpignan et continuons le combat ! ».