Communiqué du collectif franco-algérien’66 :
« Au nom du collectif franco-algérien’66, je voulais remercier tous les Algériennes et Algériens présent hier soir à Perpignan et tous les militants progressistes qui soutiennent le combat que nous menons aujourd’hui. C est une page de l’histoire de l Algérie que nous sommes en train d’écrire ensemble. Une 2ème révolution qui j’en suis sûr, rendrait fier nos anciens qui se sont battus pour l indépendance. Aujourd’hui, nous nous battons pour la liberté, celle de vivre dignement, démocratiquement. Nos armes ne sont que nos paroles et notre solidarité qui nous rassemblent par millions à travers le monde.
BOUTEFLIKA est âgé et doit partir aujourd’hui. Le vieil homme a fait son temps. Ce système doit céder la place à une nouvelle ère.
Aujourd’hui, face à la mobilisation de la rue, ce pouvoir répond par la ruse et la manipulation. Nous lui disons aujourd’hui que nous ne sommes dupes.
Ce pouvoir enfonce notre pays dans la médiocrité, dans la pauvreté et le chômage de masse. Notre pays est riche alors battons nous pour une réelle démocratie, une juste répartition des richesses, mettons fin à ce code de la famille qui place la femme au rang de mineur. Cette société patriarcale archaïque doit laisser place à une société algérienne moderne où la place et l’égalité de chaque femme et homme doit être garantie.
Aujourd’hui, nous devons exiger le départ de ce président et mettre fin à cette supercherie d’État qui joue les prolongations pour mieux asseoir son autorité.
Notre pays mérite mieux que des vautours qui ne cessent de piller ses richesses. Ces transformations économiques et sociales nous voulons et devons les mener dans la concertation et la paix. Notre combat est légitime et pacifique. Le peuple algérien a montré qu’il était attaché à la stabilité et à la paix après avoir connu l’enfer du terrorisme mais ce peuple veut aujourd’hui être heureux et vivre.
Nous pouvons changer les choses ensemble dans le respect de chacune et chacun.
Maintenons la pression et restons solidaires.
Vive l’Algérie démocratique et populaire ! ».
Farid MELLAL
Porte parole collectif franco-algérien’66