Les noms d’oiseaux ont fusé, hier soir, à la mi-temps, dans les coulisses du pool house du stade Gilbert-Brutus, à Perpignan, où l’équipe de France de rugby à XIII rencontrait les joueurs des îles Samoa…

Il était 21h et des poussières lorsque, fort heureusement à l’abri du public et des médias, Pierre Estève (PS), 74 ans, vice-président du Conseil général des Pyrénées-Orientales, ancien maire de Saint-Paul-de-Fenouillet, et Joël Abati, 43 ans, conseiller régional du Languedoc-Roussillon – depuis sa retraite sportive en 2009, cet ancien sportif de haut-niveau (handballeur) originaire de l’île de la Martinique, se consacre à la politique et il est ainsi élu à la Région sur la liste de Georges Frêche (PS) en mars 2010, membre de la Commission permanente auprès de Christian Bourquin (PS), l’actuel président de la Région et sénateur des P-O… – se sont affrontés à coups de joutes verbales concernant « le jeu » et « la manière forte, voire brutale, déplacée » (selon Pierrot Estève) des joueurs venus du Pacifique.

Les élus présents dans les coulisses et qui ont assisté à cette passe d’arme verbale témoignent « d’un climat ambiant particulièrement violent entre les deux hommes (…), avec des propos tenus des plus agressifs qui ont certainement dépassé leur pensée ». Il aura fallu l’arrivée de la présidente du Conseil général des P-O, Hermeline Malherbe (PS), pour, justement, calmer le « Je » de l’un et de l’autre, et mettre un terme à cette situation pour le moins conflictuelle.

Celles et ceux qui connaissent l’ami Pierrot Estève savent combien (et comment) l’élu comptant parmi les plus sympathiques et passionnés dans l’hémicycle départemental quand il s’agit de parler, ou simplement d’évoquer une rencontre de rugby à XIII, a vite l’adrénaline qui (re)monte et le sang chaud ! Mais ça ne va pas plus loin. D’ailleurs, Pierre Estève se serait excusé à plusieurs reprises pour s’être emporté malgré lui. L’affaire, s’il y a, est désormais close. Bien évidemment.

– Au final, l’équipe de France a été battue par les îles Samoa 22 à 6.