(Communiqué)

 

 

-« LE MAIRE RN DE PERPIGNAN PREFERE BFM À SA VILLE … ET SE CROIT AU DESSUS DES LOIS !

 

Les Français vivent de plus en plus mal la crise sanitaire aux terribles conséquences sociales. Ils subissent avec davantage de difficulté toutes les restrictions de leurs libertés. Ils ont notamment du mal à comprendre pourquoi les restaurants, bars, théâtres, musées… sont fermés alors qu’ils sont contraints de s’entasser dans les transports publics pour aller travailler. Ils sont inquiets de la situation de la jeunesse qui est plus préoccupante que jamais.
Pourtant, depuis bientôt un an, les français se plient aux règles générales imposées par l’Etat parce qu’ils sont attachés à l’Etat de droit et à l’ordre républicain, parce qu’ils ont été touchés directement ou indirectement par ce terrible virus, parce qu’ils voient l’engagement exceptionnel des soignants.
Le maire RN de Perpignan, si prompt à imposer le respect de la loi aux autres, se permet lui de s’affranchir de toutes les règles. Alors que les Perpignanais sont quotidiennement verbalisés par sa police pour non-respect du couvre-feu ou du port du masque obligatoire, voilà qu’il décide de l’ouverture des musées perpignanais en violation de la loi.
Personne n’est dupe, tous les commentaires le montrent. Le maire veut faire un énième coup de communication et espère avoir les honneurs des chaînes d’information. C’est irresponsable ! Et les perpignanais ne supportent plus d’être des objets dans les mains d’un communiquant ! Ils veulent des actions en faveur de tous ceux qui souffrent, dans le respect de la loi.

Monsieur le maire, la loi s’applique à tous, même à vous ! ».

 

Christine Gavalda-Moulénat
Conseillère municipale Perpignan
Présidente de la Fédération LR66