« Le projet d’hôtellerie de plein air de 14 hectares à Château Roussillon, proche du site de Ruscino, ne devrait pas voir le jour, suite à l’avis négatif rendu ce vendredi 11 janvier par la Commissaire en charge de l’enquête publique.
Il m’a paru évident lorsque je me suis rendu sur place à l’invitation du collectif de riverains, qu’un tel projet ne pourrait se faire sans tout d’abord porter atteinte à notre patrimoine archéologique, dont il reste encore vraisemblablement des vestiges de la cité antique Ruscino, sans fragiliser irrémédiablement l’environnement et la préservation de ce milieux naturel et enfin sans impacter définitivement la qualité de vie des riverains par toutes sortes de nuisances.

Je me félicite donc de cette décision car je conçois le développement économique de notre territoire dans le respect des équilibres écologiques et des activités humaines ».

 

Louis ALIOT (RN/ Rassemblement National), député de la 2ème circonscription des P-O, conseiller municipal et communautaire de Perpignan.