Charles Pons, Perpignanais, 46 ans, père de deux enfants, à la tête d’un cabinet d’assurance, est appelé à être le futur 1er adjoint du nouveau maire de Perpignan, Louis Aliot. C’est ce vendredi 3 juillet, à partir de 15h, à l’Hôtel de l’Agglo situé boulevard Saint-Assiscle, à Perpignan, face à la gare TGV, que sera installé la nouvelle équipe dirigeante municipale

 

L’équipe se dessine autour de ce tandem, ainsi que de personnalités fortes, telles que Marie Bach qui aura en mains la puissante délégation aux Finances, ou encore André Bonet dont les missions devraient être élargies sur un super poste à la Culture, etc., deux adjoints qui avec d’autres constitueront le pivot de la nouvelle gouvernance tant attendue par les Perpignanais.e.s et qui l’ont justement appelé de leurs vœux lors du vote sans équivoque, dimanche dernier.

Charles Pons connait bien le fonctionnement interne de la Ville pour, dans la précédente mandature, avoir géré avec tact et confiance le personnel municipal, dont il est d’ailleurs très apprécié. Il est le fils de Michel et Marie-Cécile Pons (extrêmement populaire sous le nom de « Sissou ») qui a été la première adjointe à l’Environnement de la Ville sous Paul Alduy alors sénateur-maire de Perpignan, et conseillère générale RPR des P-O (canton centre-ville/ Saint-Matthieu) de 1994 à 2008. Encore très active dans la vie sociale perpignanaise, elle demeure une personnalité influente.