Par 9 voix pour et 1 abstention, les participants à la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDCA), qui s’est réunie ce-jour à Perpignan, ont approuvé le nouveau « projet Comteroux » programmé pour voir le jour sur la route d’Espagne, au sud de Perpignan.

Ce nouveau « projet Comteroux » a été fortement retoqué par ses promoteurs puisque sa surface commerciale totale a été réduite de 35%, passant de 13 500m² à 8 300m². L’ancien projet était composé de dix cellules de tailles moyenne à grande (de 350m² à 2 000m² plus précisément) ; le nouveau « projet Comteroux » s’étirera autour de trois cellules seulement, allant de 1 900m² à 3 000m² environ, ce qui de l’avis des porteurs du projet « ne viendra pas concurrencer le centre-ville de Perpignan ». D’ailleurs, nombre d’acteurs influents dans l’activité économique locale l’ont très bien compris, puisqu’ils ont signé une pétition pour soutenir ledit projet jusqu’à sa réalisation in-situ. Parmi ces acteurs, on trouve de célèbres enseignes du cœur historique de Perpignan.

Jean-Marc PUJOL (LR), maire de Perpignan, président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), a toujours soutenu ce « projet Comteroux (…) seule réponse attractive pour mettre un terme à une friche commerciale insupprtable qui défigure l’une des entrées essentielles de la ville, et qui nuit donc à son image ».