Louis ALIOT (FN-RBM), député européen, conseiller municipal et communautaire de Perpignan, nous communique avec prière d’insérer :

« J’ai envoyé ce jour à madame le Ministre de l’Education Nationale, de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur ainsi qu’à monsieur le Maire de Perpignan, Président de la Communauté Urbaine, des courriers m’étonnant de la tenue dans l’enceinte de l’université de Perpignan d’une manifestation visant à la constitution d’un parti politique autonomiste prônant des idées contraires à des principes républicains tels que l’unité ou l’indivisibilité de la république.

J’ai pris connaissance avec satisfaction de la réponse du Président de l’Université qui m’a informé du caractère erroné des informations publiées sur le sujet et précise qu’il a refusé la demande de cette association en raison « du respect du principe de neutralité qui s’impose à un établissement public ».

Donc Acte ».

Interventions-oui-au-pays-catalan