Avant-hier jeudi 20 août 2015, Brice Lafontaine, jeune adjoint au maire de Perpignan délégué à la Catalanité, président d’Unitat Catalana (parti fondé par Jaume Roure), a reçu Cristina McKelvie, députée écossaise et présidente du comité des relations entre l’Union Européenne et l’Ecosse.
La parlementaire, de passage dans la capitale du Roussillon, a effectué une visite du centre ville (dont le Castillet/ avec Brice Lafontaine sur notre photo). Elle a particulièrement apprécié l’histoire chargée de la citée qui fut la capitale du Royaume de Majorque.

Brice Lafontaine lui a remis quelques présents au nom du maire de Perpignan – Jean-Marc Pujol (LR/ Les Républicains) – dont plusieurs documents illustrés afin qu’elle approfondisse la découverte de notre ville mais aussi de toute la Catalogne Nord. C’est d’ailleurs un peu plus dans les terres que la raison finale de sa visite se trouve, puisqu’elle est intervenue hier, vendredi 21 août 2015, à l’Université Catalane d’Été (Prades) « afin de parler de tout ce qu’il se passe de bénéfique après le référendum (perdu) pour l’indépendance de l’Ecosse ».


Après l’actuel ministre de l’intérieur belge, Jan Jambon, le ministre écossais des affaires étrangères, Humza Youssaf, et différents autres intervenants (députés vénétiens, eurodéputés Basques…), membres de la International Commission of European Citizens représentée par Anna Arqué (photo).

L’UCE accueille donc à nouveau une personnalité européenne, confirmant la force des liens qui unissent les peuples et Nations d’Europe.