Communiqué

 

 

« Des peupliers centenaires, situés au 45 chemin del vivès à Perpignan, sont un danger permanent pour la population riveraine et les automobilistes qui circulent sur cette voie municipale

 

 

Ces arbres qui ont été étêtés sont devenus plus dangereux du fait que l’eau de pluie les a rendus plus fragiles.

Deux troncs d’arbres imposants sont tombés à quelques mètres d’un véhicule qui circulait tranquillement ; ce tronc a été poussé dans le fossé apres des efforts de plusieurs personnes afin de rétablir la circulation.

Il reste encore une dizaine d’arbres tres dangereux et cela devient une hantise de circuler sur cette portion de route.

La ville a été saisie depuis 1 an ; on ne peut savoir si elle a mis en demeure le propriétaire qui habite Rivesaltes.

La Police municipale s’est déplacée pour constater les faits et avertir l’ingénieur de service de la Ville, puisque c’était en week end. Il semble que le tronc poussé dans le fossé a disparu suite à cette intervention.

Après de multiples interventions la situation n’évolue pas !

Le propriétaire du terrain ou sont plantés ces peupliers en bordure de voie a été contacté par nos soins : il n’a pas d’argent pour les faire abattre !

Ces arbres, lorsqu’ils tomberont, occasionneront des dégats importants sur la clôture du voisin, les cables d’EDF et du téléphone, ils peuvent alors tuer si le hasard en décidait ainsi.

Nous osons espérer que la mairie de Perpignan, en pleine campagne électorale, saura mettre en demeure par un délai rapide, le propriétaire de ce terrain ou faire abattre ces arbres au frais de ce dernier.

Nous prenons à témoin les lecteurs de votre journal que nous aurons fait notre devoir civique… ».

 

Jacques Palacin

« Association des Riverains du Boulevard Noguères »