Visite des locaux par le préfet des Pyrénées-Orientales, Etienne Stoskopf…

…En présence de Denis Bastouill, président de la Banque Alimentaire des P-O, ainsi entre autres personnalités locales que d’Hermeline Malherbe, présidente du Département’66, d’Agnès Langevine, vice-présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée

 

 

Puis Denis Bastouill, président de la Banque Alimentaire des P-O (BA’66) a accueilli les 130 participants masqués en rappelant les investissements de 2019, l’action de la BA’66 pendant la crise sanitaire (40% de « ramasse » en moins mais une diminution de 50% des bénéficiaires par la fermeture de certaines associations), mais « la BA’66 a franchi cette crise avec réactivité, sens de l’adaptation et courage ».

Julien Saloum, président du Pôle Economique Saint-Charles (PESC) a raconté la participation de certains membres et l’envie du PESC de démarrer une longue collaboration.

 

Le préfet Etienne Stoskopf a à cette occasion signé une convention de Service National Universel avec le jeune Soulisak Sitthichahn qui va continuer à travailler avec la BA’66.

Hermeline Malherbe, présidente du Conseil Départemental, a signalé l’engagement du Département pour la Banque Alimentaire des P-O et lui assure une aide indéfectible. Agnès Langevine, vice-présidente de la Région a rappelé l’opération « Bien manger pour tous » dans laquelle les Banques Alimentaires ont joué un rôle essentiel dans la logistique, pour distribuer les denrées aux Restos du Cœur, au Secours Populaire et à la Croix-Rouge. Monsieur le préfet a souligné que la Banque Alimentaire des P-O. est plus puissante et plus forte que d’autres établissements similaires. « Merci et bravo ! » a-t-il lancé en conclusion, après avoir insisté sur « l’esprit d’engagement, d’initiative et de solidarité de la BA des P-O ».

Denis Bastouill, au sujet de la lutte contre le gaspillage alimentaire, a signalé que 73% du tonnage récolté venait de la « ramasse » auprès des magasins mais qu’il y avait également d’autres sources d’approvisionnement.

Philippe de Vinzelles, ancien président, devait préciser « que le tonnage distribué n’a cessé d’augmenter depuis 2014 pour atteindre 2 435 tonnes en 2019 (48% de fruits et légumes, 19% de produits laitiers, et seulement 8% de viande et de plats cuisinés). La Banque Alimentaire a mis en place deux personnes pour accompagner les cinquante-sept associations bénéficiaires (dont les CCAS et les antennes de la Croix-Rouge) dans la qualité sanitaire des denrées ». Il alerte enfin sur le fait « que 29% des bénéficiaires ont moins de 15 ans et seulement 9% ont plus de 60 ans ; ce qui ne correspond pas à la structure de population des P-O, et que… 87% des bénéficiaires ont moins de 3€ par jour de reste à vivre ! ».

Denis Bastouill reprenait la parole pour rappeler « l’investissement de la BA’66 dans les actions d’insertion à l’emploi (élèves de la 2e Chance, demandeurs d’emploi, étudiants, demandeurs d’asile…) et a raconté l’exemple de Paul Puig.

Concernant les chiffres clés de l’année 2019 : plus de 2 400 tonnes distribuées – 103 tonnes de collecte dans les magasins – plus de 20 000 personnes aidées dans l’année – 100 bénévoles et 7 salariés – 6 camions frigorifiques, 2 fourgonnettes, 1 660 m² d’entrepôt soit 800 palettes, 225 m² de chambres froides, un atelier réfrigéré pour la répartition des produits frais …

Après le vote sur les résolutions, une intervention inattendue a eu lieu : le Club Lions de Saint-Cyprien Doyen remettait un chèque de 1 000 € à la Banque Alimentaire des P-O. pour contribuer à l’achat d’un chariot élévateur, somme qui rejoint les fonds collectés déjà auprès des entreprises, des particuliers et de quelques rotariens.

En l’absence du maire de Perpignan, empêché par d’autres obligations, son adjointe aux Affaires Sociales, Sandrine Such, a annoncé l’attribution d’une subvention de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM) de 10 000 € pour aider la Banque Alimentaire des P-O dans ses nombreuses et diverses actions.

Pour terminer, Denis Bastouill devait déclarer que « pour 1 € d’aide, la Banque Alimentaire des P-O distribue… 94 € de denrées pour les plus démunis »… et il donne rendez-vous à chacun pour la « collecte annuelle » des 27 et 28 novembre prochains.