Me Louis Aliot (FN), conseiller régional, président du Groupe Perpignan Ensemble (Rassemblement Bleu Marine) au conseil municipal de Perpignan, nous communique avec prière d’insérer :

« Le député UMPS Jacques Cresta s’est réveillé d’une longue sieste puisque depuis le 1er tour des municipale et sa déculottée électorale, il était en mode silencieux…

Dans une tribune aussi grotesque qu’ indigente, il brasse du vent. La France subit Hollande… Perpignan a son Cresta… Après avoir vendu son âme à Pujol, monsieur disserte sur un dossier qu’il ne connaît pas, sur une séance à laquelle il n’a pas assisté et sur un rapport de la CRC  – NDLR, Chambre Régionale des Comptes – qu’il n’a pas lu… Ce n’est plus un député, c’est un moulin à vent… il a abandonné Perpignan et tente d’exister en racontant n’importe quoi !

Enfin, Cresta est notre rantanplan local…Il réagit le 28 avril à un conseil municipal qui a eu lieu le 16 avril ! 12 jours pour réagir… Au fait Jacques, nous avons voté contre le budget ! ».