Un communiqué de Nicolas Garcia pour PCF’66/ Front de Gauche.

« L’horrible carnage dont vient d’être victime Charlie Hebdo, tuant 12 êtres humains, dont les 4 dessinateurs emblématiques Cabu, Tignous, Charb, Wolenski et blessant de nombreuses autres personnes, touche aussi la liberté d’expression notamment, la démocratie, la République. Rien, aucune cause, ne peut justifier, ni excuser une telle horreur qui nous révulse comme communistes, comme journalistes du Travailleur Catalan, comme citoyens de France et du monde, comme défenseurs de la liberté, de la démocratie. Il faut se garder de tout amalgame et réagir collectivement « républicainement » et massivement à cet acte de barbarie, à ce crime contre l’humanité. L’heure est à la compassion pour les victimes, leurs familles, leurs proches, leurs collègues, l’heure est à l’enquête pour retrouver les assassins et à la justice. L’heure est au rassemblement pacifique, digne mais ferme contre toutes celles et ceux qui mettent en danger notre république, le bien vivre ensemble, la laïcité, la liberté, la démocratie ».