Communiqué des élus FN/RBM

du Groupe « Perpignan Ensemble avec Louis Aliot »

Armement des Policiers Municipaux à Perpignan :

« Attention aux effets d’annonce !

Le décret sur l’autorisation donnée aux maires d’armer leur Police Municipale en calibre 9mm est paru hier au journal officiel.

Si les élus du Groupe Perpignan Ensemble sont satisfaits de cette mesure qui apportera une sûreté et une protection indéniable à nos policiers municipaux, ils attirent l’attention des Perpignanaises et des Perpignanais sur le fait que cette annonce ne fera malheureusement pas baisser la criminalité à Perpignan

En effet, chacun peut se douter que la taille du calibre des armes n’est pas un remède miracle à l’augmentation permanente de la délinquance sur Perpignan : augmentation de 45% pour les « violences faites aux femmes » et de 24% pour les « cambriolages » en 2015…

Les élus du Groupe FN/RBM rappellent que la sécurité publique est de la compétence de l’Etat, et que c’est aussi la « Politique de la Ville » décidée par le Maire qui crée les conditions d’un sentiment de laxisme à l’égard des voyous !

Nous rappelons au maire Jean-Marc Pujol, toujours si prompt à dénoncer les carences du Ministère de l’Intérieur en matière d’effectifs policiers, que c’est sous le mandat de ses amis Nicolas Sarkozy et François Fillon qu’ont été supprimés près de 17 000 postes au sein de la Police Nationale.

Enfin, les élus FN/RBM demandent instamment au maire de Perpignan une revalorisation immédiate du traitement salarial de nos fonctionnaires de Police Municipale, Perpignan étant l’une des villes de France où les fourchettes de salaire sont les plus basses ! ».