Communiqué de presse.

 

« A la demande de grandes entreprises (Colas/Bouygues et Lafarge), le président de la Communauté Urbaine et maire de Perpignan, Jean-Marc PUJOL, a fait procéder à la modification du Plan d’Urbanisme (PLUi) de Saint-Estève afin de permettre l’extension d’une « gravière » située à proximité de la Têt en face de la clinique Saint-Pierre de Perpignan (quartier Saint-Assiscle).
En réalité, il s’agit de l’extension d’une usine de production « d’enrobés routiers », et non d’une gravière, sur des terres maraichères de grande valeur agronomique, en zone inondable, sur un captage prioritaire d’eau potable de la ville de Perpignan et dont l’activité industrielle actuelle n’est déjà pas neutre sur la qualité de l’air des riverains (particules fines).
Ainsi, une fois encore, les habitants de Perpignan sont privés d’une information et d’une consultation démocratique en bonne et due forme, pour un projet présentant de réelles menaces sur la qualité des eaux profondes et superficielles et en terme de santé publique pour les personnes les plus vulnérables.
En dépit de nombreux courriers et d’un grand rassemblement citoyen sur le site de production organisé en avril 2019, les pouvoirs publics en charge de l’instruction de ce projet (État, Communauté urbaine, Ville de Saint-Estève) n’ont apporté aucune réponse sur l’impact de ce projet.

Dans ce contexte, nous invitons tous les habitants des quartiers riverains (Saint-Assiscle, Bas Vernet) ainsi que toutes les organisations et citoyens préoccupés par la qualité de vie à Perpignan, à se réunir le jeudi 9 mai à 18 heures à la maison des syndicats (8 rue de la Garrigole à St Assiscle) pour :
– Exposer le contexte,
– Créer officiellement le collectif et communiquer sur sa création,
– Envisager un programme d’actions ».

 

Christiane GUICHARD, présidente de l’association Als Horts
Philippe ASSENS, président de En Commun 66.

 

 

Premiers membres du collectif : Als Horts, Alternatiba 66, ANV-COP21, ASPAHR, Collectif AntiOGM66, Collectif Cebta, Collectif Le vent tourne, Confédération Paysanne, En Commun 66, EELV 66, La France Insoumise, Habitants citoyens de Perpignan et de Saint-Estève, Nou-s Perpignan, NPA66, PCF66,