(Communiqué)

 

 

« Comme les élus de la région et de notre territoire qui ont œuvré pour que la compagnie aérienne nationale Air France revienne sur sa décision, le MoDEM’66 est satisfait d’avoir pu porter une pierre à ce combat et cela aussi, en partie, grâce à la venue de notre député MoDEM Richard Ramos.

Bien sûr, « la suppression annoncée… est mise en sommeil… » , il ne s’agit donc que d’un sursis dont l’issue reste incertaine. Nous devons donc rester mobilisés et trouver les arguments d’une pérennisation, lorsque par ailleurs la ligne de TGV restera aussi notre préoccupation.

C’est pourquoi le MoDEM’66 sera vigilant et ne baissera pas les armes ».

Guy Torreilles, responsable du MoDEM’66.