Communiqué du Groupe Perpignan Ensemble avec Louis Aliot (FN-RBM).

 

« Louis ALIOT (FN-RBM), député de la 2ème circonscription des P-O, conseiller municipal et communautaire de Perpignan, et les élus du Groupe « Perpignan Ensemble » apportent leur soutien aux chauffeurs de bus de la Communauté Urbaine de Perpignan Méditerranée Métropole (PMM) qui exercent leur métier dans des conditions de plus en plus difficiles…

En effet, encore récemment, en plein cœur de Perpignan, place Catalogne, un machiniste a été victime d’une agression gratuite ! En plus de ces actes intolérables, viennent se greffer des caillassages qui se multiplient même en dehors des quartiers dits « sensibles ».

Malgré les gesticulations sécuritaires et les effets d’annonces des élus en charge des transports à la Métropole, le nombre d’incivilités constatées sur les différentes lignes de bus ne cessent de croître d’année en année, et ce malgré la densification de la vidéo-surveillance et l’embauche d’agents de « médiation ».

Face à ces actes de délinquance qui se multiplient, les élus FN/RBM rappellent au président-maire de la Communauté Urbaine, Jean-Marc PUJOL, que c’est avant tout la politique de la Ville qu’il initie, qui crée le sentiment d’impunité auprès des fauteurs de troubles.

Les élus FN/RBM espèrent sans grande illusion que la Justice saura se montrer ferme à l’égard des délinquants qui empoisonnent quotidiennement la tranquillité des voyageurs et le bon fonctionnement de notre service public de transport urbain.

Enfin, Louis ALIOT demande à ce qu’au plus vite une table ronde rassemblant élus, acteurs de la Justice, de la Sécurité, des Transports, ainsi que les représentants des usagers et des salariés de Sankéo (gestionnaire des mobilités pour la Métropole), soit organisée sous l’égide du Préfet, pour mettre en place une réponse rapide à cette situation devenue inadmissible ! ».