La fédération départementale du parti Les Républicains des Pyrénées-Orientales (LR’66) communique :

 

« Trois interventions dans le même quartier de Perpignan auraient pu finir en drame pour les Sapeurs-Pompiers qui ont du subir des jets de pierres. Les Sapeurs Pompiers luttent contre le feu, portent secours et sauvent des vies. Dernièrement à Nice, des pompiers pris à partie n’avaient pas pu sauver une femme qui est décédée. Récemment prés de Paris, un pompier est mort poignardé.

Cette violence, sur fond de sentiment absolu d’impunité, est intolérable. La politique pénale à l’égard des auteurs doit être l’opposée de celle menée par Mme BELLOUBET qui poursuit celle de Mme TAUBIRA.

Ne soyons pas dupes de la volonté de certains de repousser l’ordre, les services publics de hors des quartiers. Mais, la République ne reculera pas en abandonnant les habitants à une zone de non-droit.

Nous ne pouvons qu’être solidaire de toutes mesures prises pour protéger nos sapeurs-pompiers et pour sanctionner fermement les auteurs des violences ».