Communiqué de presse.

 

« D√©sormais, il n‚Äô y a pas une semaine, o√Ļ nous apprenons que des classes pourront √™tre supprim√©es dans des communes du d√©partement (Saint-Laurent-de-Cerdans, Saleilles, Bages, Saint-Andr√©‚Ķ.)
Déjà que les services publics sont mis à mal dans nos campagnes, c’est autour de l’école de subir la réorganisation de nos territoires.

Pas moins de vingt-neuf classes sont concernées dans le département des Pyrénées-Orientales, pour la rentrée. Alors que l’Hérault va accueillir quarante-neuf nouveaux professeurs, notre département n’aura pas cette chance. Aucun nouveau poste est prévu.
Notre territoire qui cumule malheureusement de nombreuses difficult√©s et d√©sormais confront√© √† l‚Äôabandon de l‚Äô√Čtat en mati√®re d‚Äô√©ducation. En parall√®le, certains classes seront surcharg√©es, accroissant le foss√© entre certains √©l√®ves.

Le mouvement #AgissonsPaysCatalan s‚Äôinsurge que la loi Blanquer met de c√īt√© les √©coles des zones rurales et nous souhaitons que le gouvernement face le n√©cessaire pour maintenir les √©coles dans la ruralit√©, car un groupe scolaire qui ferme, √† terme, c‚Äôest la fin assur√©e pour la commune.

#AgissonsPaysCatalan
wwww.agissons.org
agissons66@gmail.com