Communiqué de presse.

 

« DĂ©sormais, il n’ y a pas une semaine, oĂą nous apprenons que des classes pourront ĂŞtre supprimĂ©es dans des communes du dĂ©partement (Saint-Laurent-de-Cerdans, Saleilles, Bages, Saint-André….)
Déjà que les services publics sont mis à mal dans nos campagnes, c’est autour de l’école de subir la réorganisation de nos territoires.

Pas moins de vingt-neuf classes sont concernées dans le département des Pyrénées-Orientales, pour la rentrée. Alors que l’Hérault va accueillir quarante-neuf nouveaux professeurs, notre département n’aura pas cette chance. Aucun nouveau poste est prévu.
Notre territoire qui cumule malheureusement de nombreuses difficultés et désormais confronté à l’abandon de l’État en matière d’éducation. En parallèle, certains classes seront surchargées, accroissant le fossé entre certains élèves.

Le mouvement #AgissonsPaysCatalan s’insurge que la loi Blanquer met de côté les écoles des zones rurales et nous souhaitons que le gouvernement face le nécessaire pour maintenir les écoles dans la ruralité, car un groupe scolaire qui ferme, à terme, c’est la fin assurée pour la commune.

#AgissonsPaysCatalan
wwww.agissons.org
agissons66@gmail.com