Communiqué de presse –

Jordi VERA répond à Louis ALIOT*

« En premier lieu, vous confondez solidarité et adhésion : il est vrai que Oui au Pays Catalan et moi-même nous avons été les premiers à dénoncer la persécution des dirigeants catalans par le pouvoir espagnol ! (…).

Mais pour ce qui est de l’adhésion à la cause indépendantiste, il n’en est rien car Oui au Pays Catalan étant le parti qui veut réprésenter les Catalans de France, il n’a aucune prétention de se mêler des affaires des Catalans “d’au-delà des montagnes”, même si nous sommes contents que chez eux notre langue, notre culture et des institutions catalanes existent et soient pleinement reconnues. Nous avons eu, avons et aurons des divergences avec eux, et pour certaines publiques et notoires, et avec le Président PUIGDEMONT aussi ! Notamment lors de notre combat contre l’imposition du nom d’Occitanie, où, contre notre avis et contre nos intérêts, M. PUIGDEMONT avait rencontré Mme DELGA** à Narbonne.
Finalement, notre engagement à Perpignan : M. ALIOT me prend soit pour un naïf, soit pour un intégriste ! Je ne suis pas dupe de la nature de l’Etat jacobin, qui est structurelle et portée par tous les gouvernements de la République. Mais, grâce à la liste Per Perpinyà, nous offrirons aux habitants des sections bilingues dans toutes les écoles de la ville. Le bilinguisme sera généralisé, et les nouveaux Catalans pourront l’apprendre aussi.

Donc, sans adhérer à la politique du Président MACRON, mais dans une perspective locale et territoriale, nous sommes fiers de notre accord avec Romain GRAU***, qui est un ami depuis des années et un Perpignanais (…).

Avec Romain GRAU en effet, nous partageons un même sentiment de fraternité, de catalanité, d’amour pour notre terre. Et aussi la ferme volonté de faire de Perpignan la perle et la capitale du Pays Catalan.

Votre objectif : conquérir une ville pour le FN, le nôtre: refaire de Perpignan la Catalane la ville phare de l’arc méditerranéen qu’elle a longtemps été. Endavant Perpinyà« .

 

Jordi VERA

 

*NDLR, nous avons changé le titre et supprimé dans le texte quelques lignes qui selon notre Conseil étaient discriminants.

**Carole DELGA (PS), présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée.

***Romain GRAU (LaREM), député de la 1re circonscription des P-O, conseiller départemental, tête de liste aux prochaines élections municipales (15 & 22 mars 2020) à Perpignan.

 

 

Jordi VERRA, de « Oui Au Pays Catalan », et le député Romain GRAU de « La République En Marche » (LaREM)