Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O, conseiller régional, fidèle à sa méthode adoptée depuis son élection en qualité de parlementaire, est allé à la rencontre du monde économique.

Hier soir, c’est dans les locaux de l’UPE (Union Patronale pour l’Entreprise) qu’il est venu rencontrer, accompagné de son attaché parlementaire Laurent Rosello, le tout nouveau président Alexis Mélidonis, en présence de Jacques Font, son prédécesseur, et de Walter Soubirant, directeur adjoint de l’UPE-Medef’66.
Le député a évoqué les travaux de la Commission de simplification de la vie des entreprises, ainsi que la loi éponyme, qui a été adoptée par le Parlement cette semaine.
Mais les travaux de la commission vont perdurer et le Gouvernement Valls a souhaité associer certains parlementaires à la rédaction des futures ordonnances qui viendront simplifier les normes qui retardent de nombreux projets.
Jacques Cresta fait partie des rares parlementaires choisis pour co-élaborer ces ordonnances avec le Gouvernement. Raison pour laquelle il a sollicité l’UPE afin de commencer à travailler ensemble, à compter de septembre, afin de bien prendre en compte les contraintes des entreprises et de s’assurer que le texte des ordonnances répond bien à leurs attentes… afin qu’il soit efficace ! « A ce groupe de travail sera adjoint d’autres représentants du monde économique de notre territoire, s’ils le souhaitent », a précisé le député des P-O, notamment l’UPA, la CGPME, le BTP, la CAPEB…
La fin de la réunion fut consacrée aux sujets d’actualités qui touchent notre territoire.