Communiqué de presse.
(A Perpignan, le 19 / 03 / 2018)
« La France Insoumise fera tout pour que la mobilisation sociale du 22 mars soit la plus massive possible. Elle doit être le moment où tous les usagers des services publics affirment leur opposition à la destruction des biens communs du pays.
Rien ne justifie la décision du gouvernement de liquider le statut des cheminots, sinon une politique dogmatique d’une majorité présidentielle au service des riches et des nantis. Rien ne légitime cette politique de casse, sinon l’injonction de la Commission européenne de privatiser tout le secteur des transports et le rail en particulier.
La France Insoumise, avec son groupe de députés insoumis, s’oppose dans l’Hémicycle résolument au plan de destruction que veut imposer le gouvernement. Avec ses nombreux groupes d’action, elle contribuera énergiquement dans la rue à son rejet en participant aux mobilisations populaires unitaires.
Dans les Pyrénées-Orientales, les Insoumis appellent à se retrouver jeudi 22 mars à Perpignan, place de Catalogne, à partir de 10h pour se mettre à la disposition et fortifier cette lutte d’intérêt général ».