La fédération départementale du Parti Communiste Français des Pyrénées-Orientales (PCF’66) communique :

« Le PCF66, partie prenante de la liste Nouveau Monde conduite par Gérard Onesta au plan régional et qui regroupe les autres forces du Front de Gauche (PG et Ensemble), EELV, Nouvelle gauche Socialiste, le Parti Occitaniste et des citoyens représentatifs, ne participera pas à la mascarade de référendum proposé par Jean-Christophe Cambadélis « pour l’unité de la gauche ».

 

Nombre de militantes et militants PS sont d’ailleurs ennuyés pour aller affronter le public avec une urne. Nous ne contestons pas l’idée d’un rassemblement, nous avons œuvré avec succès à ce qu’il y en ait un pour ces régionales. Nous contestons le fait que la politique que mène aujourd’hui le PS au plan national soit une politique de gauche. Les salariés qui luttent sont bafoués, comme le service public, le code du travail, l’économie sociale et solidaire… Certes au deuxième tour des régionales le plus probable est que nos listes devront fusionner pour éviter que la région connaisse encore pire avec la droite et l’extrême droite.  Mais en fonction du rapport de force que les électrices et électeurs de gauche donneront au premier tour nous verrons autour de qui se fait cette fusion. Pour l’heure nous pensons qu’une politique de gauche reste le meilleur moyen de faire reculer le Front National.

 

Voilà pourquoi, le PCF66 a lancé un contre référendum auquel pourront participer celles et ceux qui souhaitent que le gouvernement mène une vraie politique de gauche. Nos militantes seront dès aujourd’hui sur les marchés mais vous pouvez aussi voter par internet  http://www.referendum-gauche.com/