Convergence Démocratique de Catalogne (CDC) communique
« La production d’énergie propre augmente spectaculairement en Pays Catalan à la faveur de réalisations publiques et privées. La centrale solaire du Marché International Saint-Charles de Perpignan, la plus importante d’Europe aménagée sur des toitures, est l’un de nos fleurons.
A Ortaffa, Torreilles, Le Boulou ou Saint-Hippolyte, des sites photovoltaïques fonctionnent ou sont annoncés. Parallèlement, la centrale hydroélectrique de la retenue d’eau sur l’Agly fonctionne depuis l’automne 2015. La reprise du grand chantier éolien à Baixas, Calce, Pézilla et Villeneuve-la-Rivière nous encourage à voir plus loin, en profitant de la variété de nos sources de production. 
A l’heure des circuits courts, de la sécurisation des productions et de la transition énergétique, la profusion de vent et de soleil, ajoutée au débit de nos cours d’eau, sont de solides atouts. La filière bois-énergie et les technologies en devenir, comme le solaire thermodynamique, appellent un modèle territorial d’éco-citoyenneté et d’efficacité énergétique.
Bientôt, le Pays Catalan atteindra une masse critique notable, car l’addition de sites de moyenne importance fournira près d’un tiers de sa consommation. Mais ce succès sera empirique, car il n’existe aucune stratégie territoriale, hormis les politiques nationales et européennes, dont dépend l’attractivité du prix des énergies douces. Pour maximiser notre capital énergétique, osons une stratégie globale pour les Pyrénées-Orientales. Eolienne, hydraulique, solaire et bientôt marine, l’énergie est un domaine qui doit être confié aux territoires, vers la relance économique et la requalification des friches agricoles. Inspirons-nous de la région métropolitaine de Barcelone, où une production solaire est obligatoire pour 60 % de l’eau chaude sanitaire domestique. Regardons la Corse, orientée vers l’inclusion de panneaux solaires pour la production d’eau chaude et d’électricité sur toute nouvelle construction. Organisons une gouvernance départementale pour une stratégie énergétique ordonnée réunissant décideurs économiques et politiques. Créons l’image positive d’un territoire aux ressources énergétiques abondantes et inépuisables. CDC défend la décentralisation énergétique, en accord avec les principes du développement durable et de l’autonomie. Nos atouts environnementaux sont économiques : avec eux, revendiquons notre force énergétique ».