Communiqué de presse

 

« M. Philippe Chopin, préfet des Pyrénées-Orientales, donne son accord au parc éolien de Passa. Avec cet accord, le massacre environnemental de la faune et de la flore peut commencer. Merci Monsieur le Préfet, grâce à vous et malgré un large pourcentage d’avis défavorable (résultat de l’enquête publique 2 737 contribution 96.67% d’avis défavorables), notre département sera dans un avenir proche à l’identique de celui de l’Aude voisine, un gigantesque champ d’aérogénérateurs. Les Aspres vont être défigurées, le Canigó verra son piémont souillé par ces spectaculaires « envahisseuses » et vous Monsieur le Préfet vous pourrez, si vous êtes encore en poste dans notre département, contempler avec grandeur, l’impact de votre décision. Aujourd’hui, l’accord que vous donnez à cette entreprise de dévastation ouvre la porte aux autres projets portés par les promoteurs de l’écolo-business dans d’autres communes des Pyrénées-Orientales : Brouilla, Fourques, Banyuls-dels-Aspres, Maureillas-Las-Illas, Caixas, Trilla… ».

 

D.Be.