Le magazine hebdomadaire Marianne, dans son édition datée du 7 janvier 2012, n’y va pas avec le dos de la cuillère, concernant Olivier Ferrand (PS), fondateur de Terra Nova, conseiller municipal de Thuir, candidat aux prochaines élections législatives dans la 8ème circonscription du département des Bouches-du-Rhône, à Salon-de-Provence, le fief familial de ses ancêtres maternels, dit-il.

Marianne consacre pas moins de quatre pages à Olivier Ferrand, l’habillant pour l’hiver… et même au-delà ! Jugez vous-même…

– La rédaction de Marianne démonte un à un ce qu’elle dit être « les mensonges de cet Enarque trop pressé ». Morceaux choisis : « Il n’a jamais été inspecteur des finances » comme cela fut écrit dans son cv lorsqu’il s’est présenté en 2007 aux élections législatives sur la 2ème circonscription des Pyrénées-Orientales (où il a été battu dès le 1er tour)… « DSK ne supportait pas qu’il se présente comme son chef de cabinet », alors que les deux hommes n’auraient jamais été aussi proches qu’ Olivier Ferrand le prétendait… « Un homme qui fait perdre les élections », aurait confié Martine Aubry. « Olivier Ferrand se compare à Kennedy en cercle fermé »… « Il est incapable de travailler en équipe »… « Il est électoralement castrophique », selon Arnaud Montebourg. « Politiquement Olivier Ferrand ne sait pas où il habite, il veut tout simplement arriver »… « Il a même exagéré ses performances au Marathon de Paris ».