En pleine controverse autour des propos d’Audrey Pulvar sur les réunions non-mixtes racisées, Marlène Schiappa n’a pas épargné l’ex-journaliste

 

Pour avoir dit comprendre que l’on puisse demander à « un homme blanc » de « se taire » lors d’une réunion non-mixte racisée, Audrey Pulvar suscite l’ire de ses opposants.

A commencer par Marlène Schiappa, la ministre déléguée en charge de la Citoyenneté qui, sur RTL, lui rappelle à juste titre que « La République est une et indivisible. La citoyenneté, c’est un ensemble de droits et devoirs qui ne varient pas en fonction de la couleur de peau », avant de s’en prendre plus frontalement à la tête de liste PS pour les régionales en Ile-de-France : « Il me semble qu’Audrey Pulvar, une partie de l’UNEF, une partie du Parti socialiste, sont à la remorque des idées indigénistes en souhaitant qualifier les personnes en fonction de leur couleur de peau » !