La France entre en guerre au mois d’août 1939. Beaucoup de républicains espagnols entrent dans la résistance aux côtés des français. Beaucoup se sont engagés dans les compagnies de travailleurs étrangers (CTE) fournissant une main d’œuvre bon marché dans l’industrie, puis de plus en plus dans l’agriculture. Le 24 août 1944 au soir, la  «Nueve» la neuvième compagnie du général Leclerc sera le premier détachement blindé à entrer dans Paris. Il était pratiquement composé uniquement de républicains espagnols…

 

Le 25 août 1944, à 16h, le général Dietrich von Choltitz, gouverneur allemand de Paris, qui s’était rendu, deux heures auparavant, au soldat espagnol Antonio González, signait la capitulation nazie devant le général Leclerc et le colonel Rol-Tanguy. Paris était libéré. Le rôle qu’y jouèrent les résistants étrangers, et en particulier les républicains espagnols, sera-t-il oublié au cours de la commémoration de cet événement ?

 

 

L’association FFREEE (fils et filles de républicains espagnols et enfants de l’exode), qui tous les ans se rappelle cette douloureuse ‘’Retirada’’, est invitée à Paris, pour commémorer une page d’histoire. Peu savent en effet que ce sont des républicains espagnols qui sont rentrés les premiers pour libérer Paris…

Dans le cadre des manifestations en hommage à la Libération de Paris organisées le 25 août, l’association a été invitée par Bertrand Delanoë (PS), maire de Paris, et Anne Hidalgo (1er adjoint au maire) à siéger dans la tribune officielle.

« C’est un grand honneur et une reconnaissance pour notre association. Le drapeau de FFREEE et le drapeau de la République Espagnole flotteront sur Paris aux côtés des drapeaux Français », se réjouit Rosy Godet, présidente de FREEEE.

http://ffreee.pagesperso-orange.fr/topic/index.html