Hier, au palais de l’Elysée à Paris, François Hollande, président de la République française, a décoré l’ancienne ministre du Droit de la Femme (21 mai 1981/ 20 mars 1986), Yvette Roudy, célèbre pour avoir soutenu la cause féministe.

Née le 10 avril 1029 à Pessac, près de Bordeaux (Gironde), elle a été députée européenne (1979-81), député du Calvados (1986-88 puis 1988-93 et 1997-2002), maire de Lisieux (1989/ 2001),

Yvette Roudy a été élevée au grade d’Officier de la Légion d’Honneur. D’elle, le Président Hollande a dit : « Vous êtes LA militante du féminisme (…), aujourd’hui et avec vous c’est une génération de femmes qui est distinguée, une génération de femmes qui avec vous s’est battue pour la conquête de leurs droits (…) ».

Parmi les invités personnels de l’ancienne ministre socialiste, figurait la députée de la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales et conseillère générale de Perpignan, Ségolène Neuville (PS), qui a pu également saluer le Président Hollande (photo du haut).

Plusieurs personnalités ont été décorées mardi soir à l’Elysée par le Président Hollande, dont : le prix Nobel 2012 de physique Serge Haroche (Qu’il a fait commandeur de la Légion d’Honneur), le physicien Edouard Brezin, la présidente de la Maison d’Izieu, Hélène Waysbord-Loing, le P-DG du Groupe Air Asia, Tony Fernandes…  et la styliste Sonia Rykiel (Qui a reçu les insignes de Grand Officier de l’Ordre National du Mérite), dont François Hollande a loué l’artiste, la décoratrice et la romancière  qui a réussi « à mettre le tricot au service du féminisme alors que longtemps ça avait été une preuve de l’aliénation (…) ».