La Commission Nationale des Investitures (CNI) du parti Les Républicains, qui s’est réunie cet après-midi à Paris, pour examiner entre autres cas la situation dans le département des P-O, s’est définitivement prononcée sur les quatre circonscriptions électorales :

– sur la 2ème circonscription : elle a investi le député sortant, le docteur Fernand SIRé, ancien maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque.

– sur la 3ème circonscription : c’est Danièle PAGèS, conseillère municipale et communautaire de la Ville de Perpignan, qui a décroché le pompon. Face à elle, le tout-jeune président du Comité départemental Les Républicains’66, François LIETTA, s’est pris sa première gamelle politicienne… Pourtant, d’entrée, ses proches l’avaient averti : « cette circonscription sera attribuée à une femme »… Que diable est-il donc allé faire dans cette galère ? Poussé par quelle tramontane ?…

– sur la 4ème circonscription : Jacqueline IRLèS, maire de Villeneuve-de-la-Raho, vice-présidente de la Communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, ancienne députée, n’a eu aucun mal à imposer sa candidature.

– enfin, sur la 1ère circonscription : c’est l’ancien député, toujours maire de Pollestres et vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole, Daniel MACH, qui a été préféré au 1er adjoint de la Ville de Perpignan, Romain GRAU, par ailleurs conseiller départemental.