Pierre AYLAGAS, Jacques CRESTA et Robert OLIVE, respectivement députés socialistes sur les 1ère, 4ème et 3ème circonscriptions des Pyrénées-Orientales, ont voté « comme un seul homme » pour la déchéance de nationalité… suivant ainsi la consigne du Gouvernement socialo-écolo-radicaux de Manuel VALLS.