-« La proposition de loi sur la protection et la promotion des langues régionales a été adoptée par l’Assemblée nationale jeudi 8 avril par 247 voix pour, 76 votes contre et 19 abstentions

 

Je me réjouis de cette victoire pour les défenseurs des langues auxquels j’appartiens et pour lesquelles j’ai toujours apporté mon soutien.

La proposition de loi est « conforme » à celle votée par le Sénat et permet d’obtenir une véritable reconnaissance de la part de l’Etat.

Le texte va permettre deux nouveautés majeures : l’instauration de l’enseignement immersif et la création d’un forfait scolaire pour les écoles privées dispensant une scolarisation en langues régionales. C’est cette dotation reversée par une commune à une autre commune où est scolarisé un enfant habitant dans la première.

Il va également permettre la prise en compte des signes diacritiques comme, par exemple, ñ, par l’état civil.

Il faut rappeler que les langues régionales sont une richesse pour notre pays qui dispose de la plus grande richesse linguistique d’Europe.

Je salue donc cette belle victoire pour nos territoires et notamment pour notre département où les écoles La Bressola sont particulièrement actives pour l’enseignement et la préservation de notre langue catalane que j’ai toujours défendu ! ».

François Calvet, sénateur LR (Les Républicains) des P-O.