COMMUNIQUE DE PRESSE

27 avril 2015, Perpignan

« UMP-UDI / CD’66 : C’EST CA L’OPPOSITION ?

4,8 millions d’euros en RMI distribués sans un minimum de contrôle à quelques profiteurs. 3 millions d’euros attribués à un « Comité Départemental du Tourisme » simple bureau administratif d’un label Sud de France très montpelliérain.

Le laxisme de la majorité départementale PS/PC n’a d’égal que la pseudo responsabilité-rigueur dont se réclame l’UMP/UDI.

« On sera vigilants aux frais de communication » a promis Romain Grau (UMP/UDI) lors du 1er Conseil Départemental 2015. « Je vote, comme la majorité, le maintien de mes indemnités de 1900€ mensuels ! »s’est certainement dit le même Romain GRAU.

Ceux qui s’attendaient à une opposition UMP/UDI ferme et combative contre la politique socialiste en sont pour leurs frais : copains/copines quand il s’agit de défendre leurs propres intérêts, mais chiens et chats quand ils doivent travailler pour notre département et aider les gens qui ne touchent qu’un RSA ou un SMIC à s’en sortir, à des jeunes créateurs à lancer leur entreprise, à des professionnels du tourisme à trouver de nouveaux clients, …

La première décision de ces élus a été d’augmenter le budget « Indemnités des élus » (coût annuel en hausse de 70 000€ environ). C’est symbolique de la politique que mènent et veulent mener ces partis du système.

Aux régionales, il faudra leur dire stop et soutenir des candidats qui veulent servir sans se servir. La liste Debout la France sera présente pour proposer cette vraie alternative ».