Groupe PCF – Front de gauche du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales (CD 66)

Perpignan

Le 29 août 2017

« Rejetons le gigantesque plan de licenciement de l’Etat »

« Le Gouvernement a décidé de diminuer, de façon drastique, le nombre d’emplois aidés qui passeront de 459.000 en 2016 à 293.000 pour 2017. Plutôt que de pérenniser des emplois utiles, Matignon préfère les supprimer, brutalement, sans concertation et sans alternative.

Cette saignée impactera le département des Pyrénées-Orientales où le nombre de contrats aidés s’élevait en mai 2017 à 3.484. Bon nombre de bénéficiaires actuels de ces contrats, en absence de leur reconduction, pourrait ainsi grossir les rangs déjà bien chargés de Pôle Emploi.

L’impact sera aussi important pour le Département dans un contexte d’austérité mise en place sous Nicolas Sarkozy, accentuée sous François Hollande et encore amplifiée par Emmanuel Macron, et affaiblira ses efforts en faveur de l’insertion professionnelle du public RSA.

Cette annonce est donc un vrai coup dur pour l’emploi, mais aussi pour les familles, pour les collectivités locales, pour les écoles, pour les associations qui bénéficient de ces emplois et qui sont inquiètes, légitimement, pour la pérennité de leur fonctionnement.

Notre groupe apporte son soutien aux collectivités et associations. Il se mobilisera pour que ce gigantesque plan de licenciement du Gouvernement soit abandonné et qu’à l’inverse, ces emplois actuels, essentiels pour le service public et le secteur associatif, soient déprécarisés ».

Françoise FITER, présidente du groupe, Vice-présidente du CD 66

Edith PUGNET, vice-présidente du CD 66

Nicolas GARCIA, vice-président du CD 66

Lola BEUZE, conseillère départementale

Rémi LACAPERE, conseiller départemental