Certes, ce n’est qu’une anecdote, mais…
Samedi après-midi, dans l’hypermarché Auchan de la banlieue perpignanaise, un élu du Conseil général des Pyrénées-Orientales membre de la Majorité de gauche aux commandes de ladite collectivité, rencontre une vieille connaissance connue pour figurer également sur la liste des grands électeurs de Jean-Paul Alduy – sénateur UMP sortant et président de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’agglo PMCA) – pour les sénatoriales du 25 septembre prochain…
– « Alors, comment ça va ? » (questionne amicalement l’élu de gauche).
– « Très bien, merci ! » (répond le grand électeur de droite).
– « Ces sénatoriales, le choix est fait ? ».
– « Oui, c’est arrêté. Finalement, je voterai Bourquin… ».
– « Et Alduy !… ».
– « Non ».
– « Tu déconnes ?… ».
– « Je voterai Christian Bourquin… et peut-être Calvet, mais ce n’est pas sûr ».