Robert OLIVES et Sandrine DOGOR, candidat et suppléante aux élections sénatoriales pour le Front National,  communiquent:

« Non à la baisse de 300 millions d’euros de dotations aux collectivités locales !

Par décret pris dans  la plus grande discrétion, le président Emmanuel MACRON a annulé cette semaine 300 millions d’euros de dotations aux collectivités locales, contrairement à l’engagement qu’il avait pris devant les associations d’élus, alors qu’un effort inouï est déjà demandé aux communes.

Robert OLIVES rejoint l’inquiétude exprimée par l’association des petites villes de France et l’association des maires ruraux de France, qui demandent au président de revenir sur cette ordonnance.

Cela confirme  qu’ « En Marche » n’est qu’illusion et manipulations ».