Ce n’est à ce jour qu’une simple rumeur. Mais une rumeur de plus en plus insistante et, surtout, « qui serait logique » pour son entourage…

De source généralement bien informée, Hermeline MALHERBE (PS), présidente du Conseil départemental, candidate à sa propre succession en septembre prochain au poste de sénatrice des P-O, pourrait partir en campagne sous l’étiquette politique de « La République En Marche! ». C’est son époux Vincent qui servirait de lien avec le mouvement du Président de la République française, Emmanuel MACRON. Rappelons que Vincent MALHERBE s’est engagé depuis la première heure dans « En Marche! », aux côtés localement de l’ancien sénateur-maire centriste (tendance Bayrouiste) de Perpignan, Jean-Paul ALDUY, de l’ancien député socialiste Jacques CRESTA, de l’ancien adjoint de la Ville de Perpignan catalaniste, Brice LAFONTAINE… et du nouveau député de la 1ère circonscription, Romain GRAU.

Reste à savoir, si l’info se confirmait, si Vincent MALHERBE saura être assez convaincant pour décrocher cette investiture pour son épouse.

Rappelons que les deux sénateurs actuels dans les P-O sont : Hermeline MALHERBE (PS) et François CALVET (LR/ Les Républicains), maire de Le Soler, tous deux candidats à leur propre succession.

Parmi d’autres prétendants, les plus (re)connus à ce jour, on peut citer : Jean-Pierre ROMéRO (maire LR de Port-Vendres), Jean-Louis CHAMBON (maire PS de Canohès), Jacques MANYA (maire LR de Collioure), Dominique SCHEMLA (vice-président centriste de Perpignan Méditerranée Métropole)… et Antoine TAHOCèS (maire de Sansa qui est depuis dimanche député-suppléant de « La République En Marche! » de l’élue Laurence GAYTE).