Ségolène Neuville (PS), députée de la 3ème circonscription des P-O et conseillère générale de Perpignan, nous prie d’insérer :

« Aujourd’hui, en session publique du Conseil général, j’ai tenu à rétablir la vérité sur certains dossiers, et notamment celui de la ligne LGV Montpellier-Perpignan, car je constate qu’à l’UMP locale certains sont amnésiques. La vérité c’est que l’UMP locale n’a jamais défendu la LGV Montpellier Perpignan, a toujours tourné le dos à Montpellier pour faire les yeux doux au soi-disant eldorado barcelonais, à l’instar de l’ex-maire de Perpignan, Monsieur Alduy. La vérité c’est que Monsieur Calvet, président de l’UMP locale, est soit de mauvaise foi, soit amnésique : le 6 octobre dernier, il manifestait à Baho contre la ligne LGV!  Apparemment Monsieur Calvet change d’avis en fonction des circonstances. Le résultat de son inconstance, c’est qu’il ne s’est rien passé entre 2002 et 2012, période pendant laquelle il était député.

La vérité c’est que l’ancien gouvernement UMP avait promis pour 245 milliards d’infrastructures de transport, quand on sait que le pays ne peut financer que 2 milliards d’euros par an. La Commission Duron ne fait que constater ces éléments : des projets dans toute la France, et une dette abyssale pour les financer! Philippe Duron rendra son rapport au Premier Ministre dans quelques jours, et le Premier Ministre tranchera. D’ici là, nous sommes tous mobilisés derrière le Président de Région Christian Bourquin, pour défendre notre LGV Montpellier Perpignan ».