Suite à l’article sur la route nationale 116, paru dans le journal local daté du 25 octobre 2013, Ségolène Neuville (PS), députée de la 3ème circonscription, souhaite préciser quelques éléments sur le financement de la déviation de Joncet :

« Les 20 millions d’euros annoncés à tort par Monsieur Calvet n’étaient pas du tout affectés à la RN 116 lorsque j’ai pris mes fonctions de députée.

Seules les études préalables et les acquisitions foncières étaient financées. Je suis intervenue personnellement auprès du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, afin que 20 millions d’euros soient fléchés pour la RN 116 et la déviation de Joncet, ce qui a permis le démarrage des travaux au printemps 2013.

Je tenais à rétablir cette simple vérité qui est le résultat de mon travail de parlementaire.

Je reste très vigilante car ces crédits sont attribués en plusieurs fois sur plusieurs années ».