« Report des mesures d’accessibilité »

Fernand Siré (UMP), député-maire de Saint-Laurent-de-la-Salanque, « dénonce le report des mesures d’accessibilité des lieux publics.

Ces mesures découlées de la loi du 11 février 2005, porté par le sénateur honoraire Paul Blanc, qui imposaient  à compter du 1er janvier 2015 :

– les locaux d’habitation, les établissements et installations recevant du public, les lieux de travail doivent être accessibles à tous et notamment aux personnes handicapées quel que soit leur handicap.

– la chaîne du déplacement (transport, voirie, espaces publics) doit être organisée de façon à permettre l’accessibilité dans sa totalité aux personnes handicapées.

Ce report de trois à neuf ans portera préjudice à l’ensemble de nos concitoyens handicapés. C’était une mesure juste, volontariste de l’ancienne majorité pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap. Cette mesure égalitaire vient malheureusement de voler en éclat ».