(Communiqué)

 

Photo lors d’une des réunions de travail du MoDEM’66 : Caroline Langlais, Marie-Anne Foulquier, Michel Dupuy, Rosa Cobo Martinez, Guy Torreilles, Charlotte Frigerio et Virginie Delaunay

 

-« Comme nous l’avions dit suite aux élections départementales, le MoDEM’66 sera force de proposition et ne restera pas englué dans le seul agenda électoral, bien au contraire, notre démarche est d’être actifs, créatifs et porteurs de projets, pour que ce département retrouve la perspective et l’énergie d’un avenir prometteur.

C’est pourquoi, très rapidement, nous allons proposer à la Présidente du Département notre projet d' » États généraux de la Culture » qui faisait partie de notre programme, et un projet innovant qui, nous l’espérons, sera un point de concorde et de ralliement pour les collectivités qui le désirent, pour fédérer les acteurs et mutualiser nos ressources. Nous espérons être entendus par le Conseil Départemental, sachant que nous ne reculerons pas et proposerons l’ensemble aux municipalités du territoire, ville capitale comprise, puisque nos efforts seront vains si nous ne parvenons pas à reconnecter d’une façon ou d’une autre Perpignan aux Pyrénées-Orientales.

Suivra dans un deuxième temps, une réflexion sur un tourisme autrement pour notre territoire. Un tourisme à la fois vert, qualitatif, patrimonial et culturel, dont nous avons les moyens. Mais aussi une réflexion sur l’alimentation, la consommation et l’environnement des sujets dont tout le monde parle mais dont nous apporterons des solutions adaptées à notre territoire.

Nous espérons avoir des réponses positives telles qu’indiquées ci-dessus et mettre tous les acteurs et décisionnaires autour de la table, pour établir ensemble et dans un premier temps, une politique culturelle et de marketing territorial, afin d’éviter la dispersion, l’épuisement et le renoncement, ce qui est la méthode depuis trop longtemps dans ce département.

Il y a des forces vives et compétentes dans notre département, encartées ou pas, mais qui peuvent avec nous porter des idées innovantes pour un avenir meilleur de ce coin de France qui nous est si cher ».

Guy Torreilles, président du MoDEM’66