Jean-Marc Pujol, Carles Puigdemont, Jean-Paul Alduy, Aminda Queralt (adjointe de la ville de Perpignan en charge du Commerce)… Lors de la présentation du « Temps de flores » de Gérone (photo @Pascale Marchesan).

Récemment, Carles Puigdemont, maire de Gérone, à la tête d’une délégation de la municipalité, était en déplacement officiel à Perpignan, invité par son maire, Jean-Marc Pujol (UMP), ainsi que le président de l’agglo PMCA (Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération), Jean-Paul Alduy (UDI-PR).

Il y venait dans le cadre de la promotion de la manifestation, « Girona temps de flores », qui se tiendra dans la capitale de la Costa Brava, au sud des Pyrénées, du 11 au 19 mai prochains, et qui chaque année attire des dizaines de milliers de personnes.

Ce type d’échanges et de « coups de pub » entre Gérone et Perpignan, les deux villes catalanes sœurs, est de plus en plus fréquent. Il n’est pas rare que dans le cadre de sa Délégation à Gérone, PMCA développe des partenariats des deux côtés des Pyrénées, en invitant décideurs et acteurs de la vie économique et culturelle espagnols dans ses locaux pour élaborer, notamment, des partenariats médiatiques et/ ou politiques.

Au micro, le maire de Gérone, Carles Puigdemont (photo @Pascale Marchesan).