Ce jeudi 2 juin 2016, en page 3, le journal L’Indépendant publie une longue interview de Pierre PLACE, secrétaire départemental de la CGT dans les Pyrénées-Orientales.
Passons sur le fait que le syndicaliste ne dise pas un mot – ni de compassion ni d’excuse – en direction des usagers qui sont pénalisés quotidiennement par un conflit qui les dépasse… Mais la CGT trouvera toujours des raisons pour justifier ses grèves à répétition, donc nous n’entrerons pas dans ce « système » hélas (pour les usagers) bien rodé.
En revanche, Pierre PLACE tient des propos inexacts que Ouillade.eu se doit de corriger puisque, c’est bien connu, dans ce département les hommes politiques font preuve d’un courage à toute épreuve… surtout face à la CGT !
Quand le secrétaire départemental de la CGT lance au journaliste que sa centrale syndicale « recueille entre 15 000 et 20 000 voix aux élections professionnelles » et qu’il ajoute tel un défi « je voudrais savoir qui est élu avec 20 000 voix dans ce département ? », il est bon de rappeler à M. PLACE – car on ne peut pas laisser dire n’importe quoi et n’importe comment… surtout lorsque on représente un syndicat historique comme la CGT – qu’il se trompe lourdement. Et c’est fâcheux !
Prenons par exemple les élections législatives de 2012 (mandat toujours en cours) dans les P-O :
– l’UMP a totalisé au 1er tour 55 992 voix
– le PS, 55 707 voix
– le FN, 41 480 voix
– le Front de Gauche, 10 380 voix…
Peut être que le secrétaire départemental voulait-il parler du Front de Gauche/ PCF ?
Dans ce cas il aurait raison…
Et si nous citons ici les partis politiques c’est parce que Pierre PLACE parle d’un syndicat et non d’une seule personne.
Mais continuons notre explication de texte et prenons le au mot même si toute vérité n’est pas bonne à dire : « Quel élu fait 20 000 voix dans les P-O ? »…
Justement :
Pierre AYLAGAS (PS) : 20 457 voix au 1er tour des législatives de 2012 sur la 4ème circonscription des P-O (et 30 005 voix au second tour !). Face à lui, au second tour, la candidate de l’UMP, Jacqueline IRLES, a rassemblé sur son nom 24 137 voix.
Fernand SIRÉ (UMP) : 25 689 voix sur la 2ème circonscription et 25 194 voix pour la candidate socialiste, Toussainte CALABRÈSE.
Ségolène NEUVILLE (PS) : 25 458 voix au second des élections législatives dans la 3ème circonscription … et 22 550 voix pour le candidat de l’UMP, Jean CASTEX.


Plus près de nous, rappelons que Louis ALIOT, tête de liste FN/ RBM aux élections européennes de 2014, a été élu député européen avec 53 041 voix dans notre seul département…
Sans commentaires.