Communiqué de presse.

 

« A l’occasion du vote de la liste des projets d’infrastructures énergétiques d’intérêts Européens, la commission énergie du parlement européen a officiellement enterré ce 22 janvier 2020 le projet de connexion STEP/MIDCAT de connexion entre le Portugal, l’Espagne et la France. En effet, ce projet ne figure plus dans la liste validée des projets d’intérêt européen.

Après plus de trois ans d’actions permanentes au niveau local, national et européen, le Collectif contre ce projet climaticide se réjouit de ce retour à la raison de la commission énergie mais regrette que la liste des 55 projets encore retenus ait été votée par la commission énergie, à l’exception de dix-sept député·es qui ont voté pour l’objection (GUE/NGL ; Les Verts/ALE ; quelques S&D) et invite l’ensemble des député.es européens a rejeter cette liste lors du vote définitif du parlement le 10 février prochain ».

 

 

Pour le collectif,
Philippe ASSENS
Président de En Commun’66