Nouveau découpage cantonal: “la serpe de Monsieur Bourquin” 

Sous ce titre, le parti CdC (Convergence Démocratique de Catalogne) nous prie d’insérer :

« Nous venons de prendre connaissance du nouveau “découpage” cantonal ; en guise de découpage nous découvrons un grossier dépeçage, sans la moindre cohérence, qui n’a d’autre but que de protéger les barons locaux du PS. 

Ce charcutage liquide toute notion de vallée, de comarques catalanes, au mépris de l’identité culturelle et de la diversité de notre Pays Catalan. Si le regroupement de la Cerdagne-Capcir était justifié, pour quelle raison d’équilibre territorial on y ajouterait une partie du Conflent ? Et comment expliquer la création d’un canton nommé “Canigou” qui réunirait le Haut Vallespir et le Bas Conflent, séparés par le Canigou, sans réseau routier continu ?

Et comment accepter un découpage qui favorisera davantage la déresponsabilisation des élus envers le territoire en supprimant le lien avec le terrain et les rendant totalement dépendants de la mainmise et des diktats de Montpellier?

De plus un tel projet ne peut que heurter les Catalans, quelles que soient leurs opinions : il illustre une conception de la politique qui est dépassée et dangereuse, basée sur l’intérêt partisan, l’imposition et l’obéissance. Beaucoup attendent un autre type de comportements et de morale en politique.

CDC s’oppose à la conception clientéliste socialiste du territoire qui l’appauvrit. Une alternative est possible : nous devons doter l’Assemblée Départementale et ses élus de vraies responsabilités et de pouvoirs par création d’une Collectivité Territoriale Unique  ayant toutes les compétences de la Région et du Département.

CDC dénonce avec force un projet qui ne vise absolument pas l’intérêt général et dont l’unique but est d’asseoir un pouvoir partisan dans le plus total mépris des citoyens. Nous appelons donc tous les démocrates à dénoncer et à faire reculer le projet Bourquin ».

 


 

 

Contact: 0033 (0) 675 742 549 – siege-seu@cdccat.com